Cours de coréenNiveau 1 - Mes premiers pas en coréen (Leçons 1 à 30) ᚛ Leçon 13 - Introduction aux verbes coréens

Introduction aux verbes coréens

Pourquoi les verbes en coréen, c’est simple ?

Il faut savoir qu’en coréen, les formes d’un verbe ne varient jamais en fonction du :

  • pronom personnel
  • singulier / pluriel (cela n’existe pas en coréen)
  • masculin / féminin (cela non plus !)

Ainsi, il n'y a pas de différence entre :

  • Je mange / Tu manges / Il mange / Nous mangeons… etc
  • Il est venu / Elle est venue / Ils sont venus / Elles sont venues

De plus, il y a très peu de temps de base en coréen : présent, passé et futur. De nombreuses nuances existent tout de même.

Pourquoi les verbes en coréen, c’est compliqué ?

A la lecture du paragraphe du dessus, on pourrait croire que gérer les verbes est facile en coréen. Le problème est qu’un grand nombre de structures grammaticales va se matérialiser en coréen par une terminaison à ajouter au verbe.

Par exemple :

  • Pour dire, « vouloir manger » : il faut ajouter une terminaison au verbe « manger »
  • Pour dire « pouvoir parler » : il faut ajouter une terminaison au verbe « parler »
  • Pour dire, « être en train de boire » : il faut ajouter une terminaison au verbe « boire »

En fait, tout le sens de la phrase dépend généralement de la terminaison que l’on attache au verbe. On se retrouve donc avec des dizaines et des dizaines de formes possibles pour notre verbe, qui ont parfois des nuances difficiles à distinguer.

De plus, les terminaisons vont varier en fonction du degré de politesse que l’on accorde à la personne, comme nous l’avons vu dans le chapitre sur les niveaux de langage en coréen.

Ainsi, l’étude de la conjugaison coréenne est un long chemin certes, mais en suivant les chapitres les uns après les autres, petit à petit, vous comprendrez mieux comment tout cela fonctionne et vous remarquerez que cela n'est pas aussi difficile qu'il puisse paraître.

Pour aller plus loin et bien comprendre toutes les règles et exceptions de la conjugaison coréenne, je vous invite à vous procurer le pack Le Bescherelle du coréen qui contient tout ce que vous devez savoir pour devenir un expert de la conjugaison du coréen. Toutes les formes verbales les plus utilisées en Corée, des explications sur les nombreuses exceptions de la conjugaison coréenne, le détail de conjugaison de 500 verbes et adjectifs courants et plus de 1000 phrases concernant des situations courantes afin de bien utiliser ces verbes. Un indispensable peu importe votre niveau en coréen !

Les adjectifs dans tout ça ?

En coréen, les adjectifs se comportent comme des verbes au niveau de la conjugaison. On les appelle des verbes descriptifs, en opposition aux verbes d'action qui sont les verbes tels que nous l'entendons en français.

L’adjectif « beau » en français est en fait le verbe « être beau » en coréen. L’adjectif « grand » en français est en fait le verbe « être grand » en coréen... etc.

Ainsi, tout ce que nous allons voir dans les chapitres suivants concernant les verbes s’appliquent en réalité aux adjectifs de la même manière.

Cependant, quelques règles de grammaire ne concernent que les adjectifs ou que les verbes. Nous verrons cela spécifiquement le moment venu.

A quoi ressemble un verbe coréen ?

A l’infinitif, un verbe coréen se termine toujours par la syllabe 다.

Voici une liste de verbes usuels :

  • 가다 (= aller)
  • 먹다 (= manger)
  • 하다 (= faire)
  • 보다 (= voir)

Notez tout de même que certains mots se terminent par 다 mais ne sont pas des verbes pour autant. C’est le cas de mots comme 바다 (= la mer).

Enfin, comme nous l’avons vu dans le chapitre sur la structure d’une phrase coréenne, le verbe se place toujours à la fin d’une phrase, accompagné ou non de structures grammaticales lui donnant une certaine signification ou nuance.

Qu’est-ce que le radical d’un verbe

Toute la conjugaison coréenne se base sur le radical des verbes. Il est donc essentiel de savoir trouver un radical à partir d’un verbe coréen.

Pour obtenir le radical d’un verbe coréen, il suffit de retirer le 다 de la forme à l’infinitif.

Ainsi :

  • Le verbe 가다 (= aller) a pour radical
  • Le verbe 먹다 (= manger) a pour radical
  • Le verbe 하다 (= faire) a pour radical
  • Le verbe 보다 (= voir) a pour radical

Exercices

Cette section est réservée aux membres Premium uniquement.
En savoir +

   J'ai complété ce cours


Lorsque l’on apprend une langue, les nombres font partie de ces éléments essentiels à connaître pour parler naturellement puisqu’ils sont absolument partout dans notre quotidien. Cependant, en coréen, les nombres peuvent très vite devenir un palier complexe à surmonter. En effet, les nombres fonctionnent d’une manière totalement différente du français.

La formation Les nombres coréens et leurs secrets vous permettra de découvrir avant tout les deux systèmes de nombres coréens. En effet, il existe deux manières de compter en coréen qui s’utilisent dans des contextes différents qu’il faut maîtriser.

Puis, vous pénétrerez dans les secrets de la prononciation coréenne. La langue coréenne possède des mécanismes physiques et linguistiques bien à elle qui peuvent être déroutants pour l’apprenant du coréen. Les nombres coréens sont particulièrement touchés par ces mécanismes, et leur prononciation est souvent très loin de ce que l’on pourrait penser.

Aussi, vous apprendrez à utiliser ce que l’on appelle les classificateurs numériques. Ces classificateurs permettent en réalité d’appliquer les nombres dans la vie de tous les jours. Le coréen a encore là son système bien à lui qu’il n’est pas toujours évident à appréhender.

Le tout sera parcouru de points de culture et d’anecdotes en rapport avec les nombres coréens, qui j’espère sauront éveiller votre curiosité vis-à-vis de la Corée du Sud.

En outre, cette formation est accompagnée de 5 modules d’entraînement infini qui vous permettront de vous exercer autant que vous le souhaitez, sans limitation.

En savoir +

Commentaires (0)

Poster un commentaire