Comment apprendre le coréen tout seul

“Kévin, comment tu apprends le coréen ?”, c’est l’une des questions que je reçois le plus souvent ! C’est pour cela que dans cet article je vais vous expliquer comment je m’y prends pour apprendre le coréen, et également vous donner quelques trucs et astuces bien utiles, hors des conseils classiques que l'on retrouve ailleurs.

Avec la chaîne Youtube de KajaCorée

KajaCorée, c'est aussi une chaîne Youtube avec de nouvelles vidéos chaque semaine pour vous enseigner le coréen. N'hésitez donc pas à vous y abonner tout en activant les notifications (la petite cloche) pour ne manquer aucun cours qui pourrait vous intéresser !

Avec les livres

Vous êtes nombreux à me demander quel livre d'apprentissage général acheter pour débuter en coréen. Je dirais que je n'en ai aucun à vous conseiller ! Même si j’ai acheté deux livres de coréen au début de mon apprentissage, ils m’ont très peu servis au final. Pourquoi ? Car il manquait toujours des informations ou des exemples et que mon meilleur ami pour cela était finalement Google ! Si vous vous posez une question en coréen, quelqu’un d’autre se l’est forcément posée avant vous ! Par contre, il est vrai qu’il est plus facile de chercher des informations si vous pouvez parler un peu anglais. Et sinon, vous avez tous mes cours de coréen disponibles gratuitement sur le site (il paraît que certains d’entre vous ne sont toujours pas au courant ! ^^). Cependant, il peut être utile de posséder un livre de vocabulaire ou un livre de conjugaison en tant qu'outils de référence.

Finalement, je suis rapidement passé aux livres coréens, écrits en coréen. En effet, il n’y a rien de mieux que de lire des livres en coréen pour voir des phrases dans un vrai contexte. Vous pouvez commencer avec des livres pour enfants, puis petit à petit passer à des romans pour adolescents, vous progresserez à coup sûr ! Privilégiez les histoires de la vie courante plutôt que les romans fantastiques afin d’avoir du vocabulaire utile dans la vie de tous les jours.

Avec les dramas

Lire c’est très bien, mais ça n’entraînera pas votre écoute du coréen. Et je ne pense pas qu’il y ait meilleur choix que les dramas coréens pour cela !

Si vous êtes féru de dramas, vous connaissez très certainement le site Viki. Depuis peu, ils ont mis en place un système de sous-titres en “coréen + votre langue” qui vous permet de voir ce qui est prononcé par les acteurs tout en ayant la traduction sous les yeux.

Cependant, je ne vous conseille pas de cliquer sur les mots un par un pour voir leur traduction, leur système n’est vraiment pas au point puisque les mots sont traduits hors du contexte. Gardez sous les yeux la retranscription coréenne et la traduction en français puis faites des recherches de votre côté si besoin.

Si vous voulez vous lancer dans un drama pour votre apprentissage, faites attention à quel drama vous choisissez ! Selon votre niveau, tous les dramas ne sont pas adaptés. Le premier drama que j’ai voulu étudier était Suspicious Partner, terrible erreur ! Les discussions ne sont que dans un registre très poli au travail et ce sont des enquêtes policières qui impliquent le champ lexical complexe de la justice. Je n’avais vraiment pas le niveau pour un tel drama et j’ai rapidement abandonné. Finalement, je suis passé à My ID is Gangnam Beauty, qui parle de la vie étudiante et du quotidien, un bien meilleur choix pour étudier !



 

Avec les amis coréens

C’est clairement grâce à mes amis coréens que j’ai pu progresser le plus rapidement ! La raison est simple, lorsque vous parlez avec eux, il s’agit de la vraie vie ! Ce ne sont pas des règles de grammaire à apprendre par coeur ou des fiches de vocabulaire mais de vraies discussions de la vie de tous les jours, avec des phrases que vous pourrez réutiliser naturellement plus tard. Vous entraînez votre écoute et votre aisance à l’oral en même temps, c’est clairement une étape à ne pas négliger. De plus, si vous bloquez sur un mot ou une phrase, vous pouvez leur poser directement la question.

Alors comment se faire des amis coréens quand on ne vit pas en Corée ? C’est très simple, il existe des dizaines d’applications qui permettent cela. Tapez simplement “échange linguistique” dans votre store et testez par vous-même afin de trouver celles qui vous conviennent.

Un petit point tout de même que je souhaite souligner, notamment si vous êtes une jeune fille, ne faites confiance à personne et contentez vous d’utiliser ces applications pour entraîner votre coréen uniquement ;)

En étant curieux

Qui a dit qu’être curieux était un vilain défaut ? Ce sera votre principal atout lorsque vous apprendrez le coréen.

Le non-curieux apprend le coréen, il voit une bouteille et ne sait pas comment cela se dit en coréen mais il estime que ce n’est pas grave et qu’il regardera un autre jour. Le curieux voit une bouteille et cherchera automatiquement à savoir comment dire ce mot en coréen, puis il en profitera pour ancrer ce nouveau mot de vocabulaire en créant une phrase comme “la bouteille est sur la table”. A votre avis, laquelle de ces deux personnes progressera le plus rapidement ?

Être curieux, c’est vouloir toujours en savoir plus sur la langue que l’on apprend et faire des recherches immédiatement lorsque l’on se pose une question plutôt que de le remettre à plus tard. La curiosité est une véritable clé pour l’apprentissage d’une langue étrangère !
 

Voilà ! J’espère que ces quelques astuces vous seront utiles. N’hésitez pas à me dire en commentaire comment vous étudiez le coréen de votre côté car cela pourrait être utile pour d’autres personnes. Si jamais vous cherchez une méthode efficace d’apprentissage du vocabulaire coréen, je vous redirige vers mon pack “Coréen - Mes 1000 premiers mots” qui je l’espère vous sera bénéfique !



Partager (merci !) :

Si cet article vous a plu et que vous souhaitez soutenir le projet KajaCorée pour obtenir encore plus de contenu en rapport avec la langue coréenne et la Corée, je vous invite à aller visiter ma page Tipeee :)

Tip !

Vous pourrez aussi aimer